Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 1
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo148793 Paris place de l'Opéra Flora

Paris place de l'Opéra

Marque du Domaine Public Paris place de l'Opéra Négatif sur verre Numéro d'inventaire : 976.0041.1241 Création Nitsch Georges (1866 - 1941) (Photographe) ; Début 20e siècleVers 1912 ; Paris. Description Un omnibus traverse le boulevard des Capucines devant le Café de la Paix. Passants et véhicules se confondent sur les routes pavées. Le geste de la femme au premier plan, qui se passe une main sur le visage, illustre la recherche de l'instantané par le photographe. Matière(s) et technique(s) Verre (Gélatino bromure d'argent) Dimensions hauteur 9 cm, largeur 12 cm Inscriptions Sur l'omnibus, on peut lire : "SQUARE des BATIGNOLLES - JARDIN des PLANTES" Sur le lampadaire, il est inscrit : "MARIGNY" Contextualisation Les omnibus parisiens sont mis en service à partie de 1855 par la Compagnie Générale des Omnibus (CGO). Ils comportaient un escalier pour accéder à l'impériale et étaient tirés par deux ou trois chevaux. A l'origine, la partie inférieure offrait des places de première classe et l'impériale les places de seconde classe. En 1900, la première ligne de métro est inaugurée ; l'autobus à moteur à explosion et le tramway concurrencent l'omnibus jusqu'à sa disparition en 1913.

Georges Nitsch voyage beaucoup, il se rend fréquemment dans la capitale. Il rapporte à chaque fois de nombreuses photographies de la Ville Lumière : les bateaux-mouches, la tour Eiffel, Notre-Dame, l'Opéra, le Palais de la Bourse. Il enregistre le souvenir des grands monuments, mais visite aussi les châteaux de Versailles et de Fontainebleau, dont il ramène de beaux paysages. Boulevard des Capucines, l'omnibus hippomobile traverse devant le café de la Paix ; il part du square des Batignolles, dans le 17° arrondissement. La ligne descend ensuite vers l'Opéra et passe par le Louvre, pour rejoindre le jardin des Plantes en traversant le boulevard Saint-Germain. Si la création du métropolitain date de l'Exposition Universelle de 1900, huit lignes d'omnibus à cheval circulent encore au moment où l'auteur a pris cette photographie. Après 1912, les lignes électrifiées de tramways et les autobus à moteur à explosion remplaceront la traction animale. Le geste de la femme au premier plan, qui passe une main sur le visage, illustre la recherche de l'instantané par le photographe.

(Philippe Durieux)
Mots-clés Ville, Boulevard, Pavé, Café, Architecture civile, Omnibus, Transport, Place, Cheval, Passant Paris place de l'Opéra, Paris boulevard des Capucines Type de document Collections muséales Bibliographie Reproduction : 1 - Monographie - Georges Nitsch. Architecte et photographe (p. 115)

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.