Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 1
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo344399 Poupée Flora

Poupée

Licence CC0 Poupée Numéro d'inventaire : 2018.0033.1 Création Anonyme (Artisan) ; 1970 - 1980. Exécution Les poupées de Penthièvre (Fabricant) ; 1970 - 1980 ; Penthièvre. Description Petite poupée vêtue du costume traditionnel breton du pays de Pont-Aven, dans sa boite en plastique. Ses yeux mobiles peuvent s'ouvrir et se fermer en fonction de l'inclinaison donnée à la poupée. Elle porte une coiffe de l'aven, dite "giz fouen", dans le style reconnaissable de Pont-Aven puisqu'elle ne dispose pas de mentonnière. Cette coiffe n'a alors que deux longues ailes qui se redressent sur le haut du fond pour former deux larges boucles. Le reste de la tenue se compose d'une très large collerette blanche, d'une robe et d'un tablier dans les tons bleus. C'est la couleur principale du costume de Pont-Aven lors de la fête des fleurs d'ajoncs. Utilisations Anonyme (utilisateur) Décorative Matière(s) et technique(s) Plastique, Textiles, Dentelle, Velours, Synthétique (Moulé, Peint, Cousu, Broderie) Dimensions hauteur 16 (poupée) 20,7 (boite avec couvercle) cm, diamètre 10,2 (poupée, robe) 10,7 (boite) cm Inscriptions Sur la boite, à la base : LES POUPÉES DE PENTHIÈVRE / PONT-AVEN Contextualisation Dernière génération des poupées folkloriques commercialisées de façon courante et conséquente : dès la seconde moitié du XIXe siècle, de petites mignonettes en porcelaine vêtues de costumes bretons sont proposées à la vente aux touristes qui découvrent la Bretagne et ses modes locales. En effet, elles représentaient bien une image des régions bretonnes, par le biais de ce symbole fort qu'est le costume.
D'abord faites de porcelaine, celle-ci sera remplacée par le celluloïd jusque dans les années 1960, avant l’interdiction de ce-dernier matériau. Le plastique fera donc son apparition dans les années 1970. Les plus grandes marques de poupées, comme Petit-Collin, en fournirent ensuite sur le modèle des poupées mannequins (poupées de mode), avec parfois des membres articulés ou des yeux dormeurs. Elles étaient ensuite habillées dans des ateliers régionaux comme à Saint-Brieuc chez Philippe, ou à Pont-L’Abbé dans le célèbre atelier Le Minor. Ces poupées constitueront l’un des objets souvenir de vacances par excellence et deviendront rapidement objets de collection.
Mots-clés Jouet, Costume de Basse-Bretagne, Costume traditionnel, Coiffe, Collerette, Robe, Giz-Fouen (mode), Tablier Type de document Collections muséales Bibliographie 1 - Monographie - Coiffes de Bretagne, 1 - Monographie - Petitcollin

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.