Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 1
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo147145 Lettre Flora

Lettre

Marque du Domaine Public Lettre Numéro d'inventaire : 978.0023.1347 Création Russell Cotes (19e siècle - ) (Auteur) ; 20 septembre 1899 ; Bournemouth Royal Bath Hotel. Description L'auteur, un Anglais, et son épouse sont heureux de savoir les Dreyfus enfin réunis. Ils témoignent de leur sympathie. Utilisations Dreyfus Lucie (utilisateur) Correspondance Septembre 1899 Matière(s) et technique(s) Papier filigrane (Manuscrit) Dimensions hauteur 22,9 cm, largeur 18,1 cm Mots-clés Affaire Dreyfus, Soutien, Correspondance, Opinion publique, Dreyfusard, Procès Dreyfus Alfred Dreyfus Lucie Inscriptions Anglais Private Patronized by N.R.R. the prince of Wales Royal Bath & East Cliff Hotel. Bournemouth 20the Sept. 1899 Dear Madame Dreyfus. Mrs Russell Cotes & I will be delightel beyond measure if your Captain Dreyfus will pay us a visit as our Welcome "Guests". We think a fortnight here would be of very great benefit to the health of Captain Dreyfus, & you might, eventically find a comfortable place to settle down here, the climate being much milder than any other part of England during the winter. Our hearts have bled for you & your Husband, who we look upon as the Martyr & victim of the intensest vicious & grossest injustice, that is altogether too contemptible for words ! With our deepest sympathy of kind regards, believe me to see Yours very sincerely M. Russellcoted Traduction : Royal Bath and East Cliff Hotel, Bournemouth Hôtel Privé fréquenté par Son Altesse Royale le Prince de Galles Le 20 septembre 1899 Chère Madame Dreyfus, Madame Russell Cotes et moi-même serions ravis si le Capitaine Dreyfus acceptait d’être notre invité à l’hôtel indiqué ci-dessus. Il est de notre conviction que s’il passait une quinzaine de jours ici cela lui ferait le plus grand bien, et vous pourriez même trouver une maison afin de vous installer définitivement ici. Pendant l’hiver le climat par ici est beaucoup plus doux que tout autre port en Angleterre. Nos coeurs ont saigné pour vous et le capitaine Dreyfus. Nous croyons que votre mari est le martyr et la victime d’un déni de justice tellement intense et tellement vicieux que ces quelques mots ne sauraient pas suffisamment exprimer notre mépris. Veuillez recevoir, chère Madame, l’expression de nos sentiments respectueux et dévoués. Très sincèrement vôtre M. Russell Cotes (Ancien maire de Bournemouth) Traduction réalisée par Tania Sutton Mots-clés Affaire Dreyfus, Soutien, Correspondance, Opinion publique, Dreyfusard, Procès Dreyfus Alfred Dreyfus Lucie Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.