Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée de la Bintinais : accédez à plus de 310 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
5 / 202
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo156677 Carte de correspondance Flora

Carte de correspondance

Marque du Domaine Public Carte de correspondance Numéro d'inventaire : 978.0023.3405 Création Clairin Georges-Jules-Victor (11 septembre 1843 - 2 septembre 1919) (Auteur) ; 3 juin 1899 ; Paris. Description En-tête : "Madame", L'auteur, le peintre Clairin, affirme à Lucie Dreyfus que, depuis la scène de la dégradation en janvier 1895, il est convaincu que Dreyfus est un mrtyr. Aujourd'hui, il se félicite de la tournure que prennent les événements. Utilisations Dreyfus Lucie (utilisateur) Correspondance Juin 1899 Matière(s) et technique(s) Carton (Procédé photomécanique, Manuscrit) Dimensions hauteur 8,9 cm, largeur 11,4 cm Inscriptions Français Le 3 juin 1899. 62, Rue de Rome Madame Ayant assisté à la triste matinée du 5 janvier 1895 - Je suis rentré chez moi – convaincu que je venais de voir un martyr - Depuis, j’ai pensé, Madame, bien souvent à votre grande douleur et au Capitaine Dreyfus Aujourd’hui les douleurs doivent disparaître devant les heures de tranquillité – Permettez-moi, Madame, de me joindre à tous ceux qui viennent vous dire que le bonheur est près de vous et de tous les votres. Recevez, Madame, l’expression de mes hommages les plus respectueux. Clairin Georges Clairin artiste peintre Officier de la Légion d’Honneur Mots-clés Affaire Dreyfus, Peintre, Dégradation, Sympathie, Opinion publique, Intellectuel Dreyfus Alfred Clairin Georges-Jules-Victor Dreyfus Lucie Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.