Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée de la Bintinais : accédez à plus de 310 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 8
Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo158524 Lettre et enveloppe Flora

Lettre et enveloppe

Marque du Domaine Public Lettre et enveloppe Numéro d'inventaire : 978.0023.3752 Création Monod Gabriel (7 mars 1844 - 10 avril 1912) (Auteur) ; 9 mars 1901 ; Versailles. Description En-tête : "Cher ami", L'auteur, Gabriel Monod, conseille à Alfred Dreyfus de ne pas vendre d'exemplaire de son ouvrage avec sa signature, comme l'a annoncé l'éditeur Fasquelle. L'historien craint en effet que l'opinion reproche à Alfred Dreyfus de vendre ses autographes. Utilisations Dreyfus Alfred (utilisateur) Paris 53 rue de Chateaudun Correspondance Mars 1901 Matière(s) et technique(s) Papier filigrane (Manuscrit) Dimensions hauteur 20,1 cm, largeur 13,1 cm Inscriptions Français Versailles 9 mars 1901 Cher ami, pardonnez moi si je prends la liberté de vous parler d'une chose que peut être vous ignorez ou dont tout au moins vous n'avez pu deviner l'importance, imprimant pour la première fois. Fasquelle dans l'annonce de votre livre prévient qu'un certain nombre d'exemplaires de luxe revêtus de la signature autographe de l'auteur, seront vendus au prix de (j'oublie le chiffre – mettez 50F). Les exemplaires de luxe, papier japon, sont un moyen pour les éditeurs de faire des bénéfices exceptionnels, le papier japon ne coutant guère plus du double du papier ordinaire. Vous pouvez faire tirer un certain nombre d'exemplaires sur japon, chine (?) ou (?) grand papier pour votre famille et vos amis, mais à aucun prix il ne faut que vous laissiez mettre en vente des ex. de luxe avec votre signature. On dira que vous vendez vos autographes & que cette publication est une affaire commerciale – Il faut éviter absolument toute apparence de ce genre et inviter Fasquelle à supprimer cette partie de son annnonce pour l'avenir. – Il est probable qu'il ne vous en avait pas prévenu ou vous avait présenté la chose comme un usage de librairie – ce qui n'est pas le cas. Cela a déjà été fait, mais en spéculant sur le snobisme du public. Votre bien affectueusement dévoué, G. Monod. Mots-clés Affaire Dreyfus, Livre Dreyfus Alfred Fasquelle Eugène Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.