Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 300 180 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
4 / 4
Résultat précédent
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo139917 Fonderie du Pas & Brisous Flora

Fonderie du Pas & Brisous

Copyright-Tous droits réservés Fonderie du Pas & Brisous Photographie Numéro d'inventaire : 2012.0015.9 Création Carret Claude (Photographe) ; 1997 ; Servon-sur-Vilaine. Description Au premier plan, un homme déplace des châssis vides. Quatre hommes à l'arrière-plan tassent du sable avec les pieds et des outils. Matière(s) et technique(s) Papier baryté (Tirage numérique pigmentaire (jet d'encre)) Dimensions hauteur 32,9 cm, largeur 48,4 cm Inscriptions signature Verso Carret Contextualisation La fonderie, créée en 1908 par Charles Brisou, a pour but d'assurer l'avenir des forges de Sérigné fondées en 1822 par son ancêtre Pierre Brisou, et menacées de péricliter, au début du XXe siècle, par leur manque de compétitivité. La fonderie, progressant à un rythme soutenu, absorbe en 1919 et remplace totalement en 1922 l'usine centenaire de Sérigné. Constituée en société sous la raison sociale Ch. Brisou et fils, P. Brisou et P. Tigeot, l'usine occupe dès 1925 une place de tout premier plan parmi les industries du département et les fonderies de l'ouest de la France. L'établissement offre une gamme continue de produits variés : fontes de chauffage, fontes pour machines agricoles, fontes mécaniques, assurant ainsi un bon équilibre de la production. En 1956, l'entreprise fusionne avec celle du Pas située dans les Côtes d'Armor (22), sous l'appellation Fonderies du Pas et Brisou Réunies. Elle possède également une filiale, à Rennes, la société Grenier-Charvet et est associée avec les Fonderies du Trégor. Sa production comprend deux secteurs : les fontes d'assainissement, plaques d'égouts, etc. fabriquées dans l'usine du Pas, et la fonte sur modèle réalisée dans l'usine de Servon, principalement destinée aux constructions navales (notamment aux chantiers de l'Atlantique). La crise de la construction navale touche de plein fouet l'entreprise. Des restructurations sont opérées. En décembre 1978, l'entreprise est reprise en main après une liquidation des biens en septembre. Sur les cent six emplois, cinquante-trois sont conservés. La production passe alors de 500 à 250 t. La fonderie de Servon est toujours en activité. En 1977, le groupe emploie quatre cents personnes. La société des établissements Brisou s'est efforcée d'améliorer le bien-être et la sécurité du personnel en créant des logements ouvriers avec jardins, une société de secours mutuel florissante, une association sportive, une fanfare et une cantine. Mots-clés Fonderie, Moule, Industrie, Usine, Ouvrier, Machine, Atelier, Vêtement de travail Servon-sur-Vilaine fonderie du Pas et Brisous Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.