Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 7
Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo155619 Lettre et carte de visite Flora

Lettre et carte de visite

Marque du Domaine Public Lettre et carte de visite Numéro d'inventaire : 978.0023.3246 Création Huymans van Wadenoyen Mart. (Auteur) ; 16 septembre 1899 ; La Haye. Description En-tête : "Monsieur", Les nouvelles dans la presse concernant la santé de Dreyfus ont alarmé l'auteur qui s'est empressé d'adresser un télégramme à David Hadamard, ne voulant pas déranger sa fille Lucie Dreyfus et ne connaissant pas l'adresse de Mathieu Dreyfus. Il est surpris de n'avoir eu aucune réponse. La grande majorité de l'opinion proteste contre le verdict de Rennes. Dreyfus n'a perdu ni son honneur de soldat, ni celui de citoyen français. Le monde entier l'a réhabilité. L'auteur espère un acquittement en France. Témoigne de sa sympathie. Utilisations Hadamard David (utilisateur) Correspondance Matière(s) et technique(s) Papier vergé filigrané (Manuscrit) Carton (Procédé photomécanique, Manuscrit) Dimensions hauteur 17,8 cmhauteur 6 (carte de visite) cm, largeur 11,4 cmlargeur 9,7 (carte de visite) cm Inscriptions La Haye le 16 7bre 1899 Monsieur, Depuis qques jours de retour à Rennes je fus terriblement alarmé des nouvelles inquiétantes qui parurent dans les journaux – mercredi dernier – regardant la santé du Capitaine Alfred Dreyfüs Ne voulant ni incommoder ni inquiéter votre fille M. Lucie Dreyfüs – (que nous vénérons) – à Rennes et ne sachant pas l’adresse de M. Mathieu Dreyfüs que j’ai rencontré à Rennes, mais qui je savais de retour à Paris, j’ai pris la liberté de vous adresser mercredi dans l’après-midi le télégramme devantsuivant réponse payé. “Prière de m’informer de l’état de santé de votre gendre Alfred.” Ignorant pour quelle raison ce télégramme est resté sans réponse je vous adresse ces lignes en vous priant de vouloir me mettre au courant de la santé de votre gendre infortuné. La grande sympathie que nous lui portons m’a fait faire cette démarche auprès de vous. J’espère de recevoir vos nouvelles tranquillisantes. Nous protestons avec la grande majorité de nos compatriotes contre le jugement infame de Rennes. Ni son honneur de soldat ni sa dignité de citoyen français est compromise il est considéré par le monde entier comme entièrement réhabilitée. Est ce que son acquittement en France se réalisera bientôt ? Nous l’espérons ardemment. Veuillez recevoir l’expression de mes sentiments les plus distingués Hymans Van Wadenoyen Mots-clés Affaire Dreyfus, Procès, Révision, Presse, Sympathie, Opinion publique, Correspondance Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.