Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 1
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo263515 Placard mortuaire Flora

Placard mortuaire

Marque du Domaine Public Placard mortuaire Numéro d'inventaire : 998.0101.12 Exécution Imprimerie Julien Frout (Imprimeur) ; 1804 ; Rennes. Description Le texte est encadré par une bordure formée de denticules répétées. En tête du placard mortuaire un crâne posé sur deux fémurs en sautoir; derrière lui, croisées en sautoir, deux torches fumantes. Commençant le texte, un V en lettrine accompagné, dans sa vignette, d'attributs funéraires. Un cercueil à deux versants est posé à terre et une draperie blanche frangée et semée de larmes noires le recouvre à demi; l'une de ses extrémités est ornée d'un crâne sans maxillaire inférieur placé au-dessus de deux palmes croisées et d'un fémur à l'horizontale. Brochant sur le tout, une grande palme, deux fémurs, une flêche et un bâton sont croisés et liés en trophée. Une autre palme et un cierge allumé sont passés dans les branches du V, au-dessous duquel on distingue les trois festons d'une écharpe. Un sablier surmonte l'ensemble. Utilisations Funéraire 1804 Matière(s) et technique(s) Papier vergé (Taille d'épargne) : papier de couleur bleutée. Dimensions hauteur 35,6 cm, largeur 42,4 cm Inscriptions Recto MESSIEURS ET DAMES, / VOUS êtes priés d'assister au Service qui sera / célébré vendredi 13 pluviôse an 12, (3 février / 1804) à onze heures du matin, et aux Messes / qui seront dites depuis six heures jusqu'à midi, dans / l'Eglise de Saint Aubin, pour le repos et salut de / l'Ame de M. RENE-JOSEPH BERTHELLOT / DE LA BUNELAYE, décédé en sa maison, rue / aux Foulons, le 7 desdits mois et an. / DE PROFUNDIS. (...) Verso 9bre 1806 / Quittances au soutien / du chapitre de la / dépense du compte / de M. l'abbé / Desrieux / juin 1806 / juillet 1806 cloche / 1806 septembre (manuscrit) Contextualisation Les placards mortuaires sont signalés à Paris depuis au moins 1634. Auparavant, c'était le clocheteur ou recommandeur des trépassés ou crieur des corps qui était chargé d'apprendre aux habitants les décès. Il passait dans les rues en criant le nom du défunt, le jour, l'heure et le lieu du convoi, du service et de l'enterrement, en demandant des prières pour l'âme du trépassé, et en convoquant les fidèles à ses obsèques. Les placards mortuaires avaient la même fonction et ils étaient ainsi affichés à la maison mortuaire, aux portes de l'église où se célèbre le service et à la porte du cimetière où doit avoir lieu l'inhumation.
C'est vers 1680 que l'on commença à illustrer les placards.
Mots-clés Mort, Funérailles, Crâne, Fémur, Lettrine, Décès, Enterrement, Messe Berthellot de la Brunaye René-Joseph Type de document Collections muséales Bibliographie 1 - Monographie - Les Bretons et Dieu

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.