Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
1 / 39
Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo240675 Lettre Flora

Lettre

Marque du Domaine Public Lettre Numéro d'inventaire : 978.0023.3893 Création Naville Hélène (Auteur) ; 10 janvier 1898 ; Paris 2 rue Pigalle. Description En-tête : " Madame", L'auteur, Hélène Naville, inconnue de Lucie Dreyfus, se présente à elle comme étant la belle-soeur de Monsieur de Morsier et lui témoigne de sa sympathie et exprime son admiration. Elle lui apprend que depuis longtemps, elle et les siens prennent part au sort angoissant des Dreyfus. Elle lui confie son admiration pour cette famille qui fait preuve d'un courage exemplaire. Elle rachète la cause de la France. Prière à Dieu pour qu'Alfred Dreyfus soit bientôt rendu aux siens. Utilisations Dreyfus Lucie (utilisateur) Matière(s) et technique(s) Papier (Manuscrit, Impression) Dimensions hauteur 27,1 cm, largeur 21,2 cm Inscriptions 2, rue Pigalle Paris, le 10 Janvier 1898. Madame, Voulez-vous permettre à une étrangère qui n'est pas tout à fait une inconnue pour vous, à la belle-sœur de Monsieur de Morsier, de vous témoigner sa respectueuse admiration et son immense sympathie. Depuis longtemps Madame, moi et tous les miens nous souffrons avec vous par le cœur, par la pensée nos esprits sont hantés par l'horrible cauchemar de l'injustice commise. Au matin de ce jour qui est l'aube de la réparation, laissez-moi vous exprimer les vœux ardents que je forme de toute mon âme pour le triomphe de votre cause, qui me semble être un peu la mienne tant elle me touche et m'émeut profondément. S'il est douloureux pour ceux qui aiment la France d'assister au triste spectacle qu'elle offre au monde, il est beau, il est consolant de voir une famille donner ainsi que la vôtre l'exemple de tous les courages et de tous les dévouements il est encore plus beau peut-être de voir le Capitaine Dreyfus garder son amour à la patrie qui l'a méconnu et torturé. Que Dieu vous le rende promptement, Madame, et que les épreuves sans mesure que vous avez traversées tous deux se retournent en bénédictions et en joies répandues sur votre vie et sur celle de vos enfants. C'est avec cette espérance, Madame, que je vous prie de recevoir l'expression de mon respectueux dévouement. Hélène Naville Mots-clés Suisse Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.