Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
12 / 16
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo160319 Carte de correspondance Flora

Carte de correspondance

Marque du Domaine Public Carte de correspondance Numéro d'inventaire : 978.0023.3968 Création Psichari Noémi (Auteur) ; 3 août 1899 ; Perros-Guirec Rosmapamon. Description Formule d'appel : "Chère Madame et amie", L'auteur, Noémie Psichari, pense de plus en plus aux Dreyfus au moment où le procès de Rennes va bientôt s'ouvrir. Elle espère que le Capitaine trouvera la force necessaire pour supporter ce procès. Elle reste optimiste quant à l'issue du procès. Elle précise que son mari, lors d'un discours du 14 juillet devant des paysans du Trégor, a longuement parlé, non pas de l'Affaire, mais d'Alfred Dreyfus, de ses souffrances, au point d'émouvoir son auditoire. Noémie Psichari espère revoir prochainement Lucie Dreyfus. Utilisations Dreyfus Lucie (utilisateur) Correspondance Août 1899 Matière(s) et technique(s) Papier cartonné (Manuscrit, Impression) Dimensions hauteur 8,4 cm, largeur 12,5 cm Inscriptions 3 août 1899 ROSMAPAMON PERROS-GUIREC (Côtes du Nord) Chère Madame et amie, Je n'ai pas besoin de vous dire comme nous pensons à vous et comme nous sentons avec vous tout ce que les jours qui s'approchent vont vous apportez d'émotion et de fatigue. De toutes parts nous voyons la plus grande confiance dans l'issue de ce grand drâme et sûrement le moment est proche où les consceinces françaises seront délivrées de ce cauchemar, et où vous pourrez enfin commencer à guérir le mal causé par la méchanceté des hommes ! Nous espérons que le Capitaine aborde cette dernière épreuve dans un bon état de santé et que les mauvaises conditions hygiéniques du procès ne le fatigueront pas trop. Savez vous que dans notre petite commune, mon mari ayant eu à parler au banquet du 14 Juillet, il a parlé à nos paysans, non de l'affaire, mais du capitaine lui-même, de ses souffrances et de son courage, et qu'il y en avait qui sanglotaient et que tous étaient unanmies dans une sympathie naïve, mais bien sincère ? Mon mari sera à Rennes samedi soir et il ira promptement vous présenter ses hommages, j'espère qu'il vous trouverea et que vous voudrey bien lui ouvrir votre porte. Je regrette infiniment de ne pouvoir l'accompagner à cause de nos enfants que nous ne pouvons laisser seuls dans notre campagne isolée, mais j'espère encore vous revoir au retour d'une visite à Paris que je dois faire en août. Encore tous nos souhaits les plus émus, Chère Madame, veuillez présenter nos compliments à vos parents et l'expression de notre vive sympathie à votre mari et croire vous-même à ma sincère amitié Noémi Psichari Mots-clés Affaire Dreyfus, Procès, Amitié, Opinion publique, Propagande, Réaction, Sympathie Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.