Des collections en partage

En savoir plus

Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 170 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
9 / 16
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo225318 La fête des morts en Bretagne Flora

La fête des morts en Bretagne

Marque du Domaine Public Estampe (1) La fête des morts en Bretagne Numéro d'inventaire : 939.0028.7 Création Création : , Vers novembre 1890 Précisions sur la description Dans un cimetière breton. Au premier plan des tombres, un homme, un enfant et deux femmes qui prient agenouillés devant une tombe décorée de coquillages ; derrière un calvaire. Une autre femme arrive tenant une bible et un chapelet dans sa main droite ; une autre, sur la gauche s'en va. En arrière plan : l'église de Saint-Lunaire. Vêtements et coiffes de deuil. Costume de la région de Dinan, Dinard, Saint-Servan. Matière(s) et technique(s) Papier (Procédé photomécanique) Dimensions hauteur 39.6 cm, largeur 30,7 cm Mots-clés Cimetière, Mort, Fête des morts, Deuil, Eglise, Calvaire, Architecture romane, Coiffe, Costume de Haute-Bretagne, Coq (coiffe) Saint-Lunaire place du Pilori Inscriptions LE SOLEIL DU DIMANCHE / Dimanche 2 novembre 1890-N°44 / (signature illisible) / LA FETE DES MORTS EN BRETAGNE. Au dos au crayon à papier : Comm. St Lunaire. Contextualisation Utilisée comme illustration dans un journal daté du 2 novembre 1890. Représentation de l'église de Saint-Lunaire (XIè-XVIIIème siècles) en granit de style roman. Sa façade asymétrique est percée d'une porte en arc brisé. Nef romane tournée vers le sud-est. Le transept forme deux chapelles asymétriques par rapport au choeur. L'église est surmontée d'un clocher en forme de pigeonnier, recouvert d'ardoises très épaisses lors de la reconstruction en 1954. Costume de la région de Dinan, Dinard, Saint-Servan avec, pour le deuil, les barbes des coiffes laissées pendantes. La coiffe de Saint-Lunaire est baptisée "coq" car elle comporte une crête finement plissée. Les plis sont pincés entre deux ongles et lissé, à partir du tissu encore humide, préablement amidonné. On la porte encore au début du siècle. Le calvaire (XIVè siècle) en granit. Monolithe et en son sommet deux statues dos à dos : la Vierge et le Christ. Il fut brisé par des obus en 1944 lors des combats de libération de la commune. Type de document Collections muséales

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.