Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
5 / 16
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo280408 Audience du conseil de guerre de Rennes Flora

Audience du conseil de guerre de Rennes

Marque du Domaine Public Audience du conseil de guerre de Rennes Photographie Numéro d'inventaire : 2018.0000.1170 Création Gribayedoff Valerian (1858 - 1908) (Photographe) ; 9 septembre 1899 ; Rennes. Description Tirage monté sur un épais carton vert, tranche dorée. Vue d'ensemble de la salle des Fêtes du lycée, lors de la tenue du conseil de guerre de Rennes. La vue est prise d'un côté de la salle vers la tribune et vers l'endroit sur la droite où sont Dreyfus et ses avocats. L'ensemble des personnes entend debout la lecture de l'acte d'accusation. Matière(s) et technique(s) Papier, Carton (Noir et blanc, Gélatino chlorure d'argent) Dimensions hauteur 12,8 cm, largeur 17,8 cm hauteur 29,8 cm, largeur 22,8 cm, (Avec montage) Contextualisation Cinq ans après le procès de 1894, la révision est finalement obtenue par les défenseurs de Dreyfus : un second procès se tient à Rennes entre le 9 août et le 21 septembre 1899.

En 1899, Rennes, capitale de la Bretagne compte 69 900 habitants : elle est choisie par les juges qui la voient comme une ville calme, somnolente, paisible. C’est aussi une ville conservatrice, bourgeoise, assise sur ses traditions, quasi exclusivement catholique. Le poids des ecclésiastiques, des militaires et des magistrats y est considérable. Le procès de Rennes s’ouvre dans une atmosphère de calme apparent, derrière lequel se cache une opinion publique majoritairement anti-dreyfusarde.

Cette photographie, prise le 9 septembre 1899 dans un lycée de Rennes, aujourd’hui Lycée Émile Zola, évoque le déroulé de l’audience devant le conseil de guerre. Elle montre Alfred Dreyfus debout, faisant face aux juges, lors de la lecture du jugement. Dreyfus est à nouveau reconnu coupable, mais avec des « circonstances atténuantes ». Il est condamné à dix ans de détention et dépose un pourvoi en révision. À bout de forces, il demande la grâce présidentielle qu’il obtient d’Émile Loubet, sans pour autant être innocenté.
Mots-clés Affaire Dreyfus, Conseil de guerre, Procès, Avocat, Audience, Tribunal, Uniforme militaire Dreyfus Alfred Demange Charles Gabriel Edgar Rennes lycée Emile Zola Type de document Collections muséales Bibliographie 1498232715866 - Dossier documentaire - Dossier de collection / restauration (+ rapport de traitement de Gwenola Furic conservé en 980.51.) ; Reproduction : 49 - Guide - L'affaire Dreyfus - Musée de Bretagne (p. 9)

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.