Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
7 / 16
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo149066 Rennes militaires rue Vasselot lors du procès Dreyfus Flora

Rennes militaires rue Vasselot lors du procès Dreyfus

Marque du Domaine Public Rennes militaires rue Vasselot lors du procès Dreyfus Négatif sur verre Numéro d'inventaire : 976.0041.1857 Création Nitsch Georges (1866 - 1941) (Photographe) ; Septembre 1899 ; Rennes. Description La vue est prise au croisement de la rue Vasselot et de la rue du Maréchal Joffre, dans la direction de l'avenue Janvier. Quatorze soldats d’infanterie en tenue de campagne barrent la rue Vasselot, sans doute pour le bon déroulement d'une opération de maintien de l’ordre. Le militaire de dos est un gendarme, donnant visiblement des directives aux fantassins. Les soldats portent le képi de grande tenue à grenade en cuivre, cocarde tricolore et pompon. Ils sont vêtus de la tunique à deux rangées de boutons modèle 1872 (qui sera remplacée en 1899 par une tunique à une unique rangée de sept boutons) et portent des fusils Lebel modèle 1886 et d’anciens modèles de cartouchières (modèle 1877 et 1882). Quelques hommes portent l’étui-musette de 1892 en toile contenant les vivres et les effets personnels du soldats. Le gendarme porte le képi modèle 1895, reconnaissable au galon blanc. Les trèfles d’épaule également blancs et les aiguillettes sur l’épaule gauche identifie le représentant de la maréchaussée. (Hermann Bayer) Matière(s) et technique(s) Verre (Gélatino bromure d'argent) Dimensions hauteur 9 cm, largeur 12 cm Mots-clés Sécurité, Armée, Ordre, Gendarme, Fantassin, Soldat, Maréchaussée, Militaire, Costume militaire, Gradé, Fusil, Képi, Affaire Dreyfus Rennes rue Vasselot Inscriptions Sur la devanture du commerce, on peut lire : "CHARCUTERIE" Contextualisation Au 19e et au début du 20e siècle, le maintien de l’ordre est dévolu à la police et à la gendarmerie. Néanmoins lors de certains troubles, l'armée pouvait venir épauler les forces de l’ordre traditionnelles. (Hermann Bayer) L'affaire Dreyfus, jugée en révision à Rennes, a un retentissement politique et médiatique international. Le jour du verdict, le 9 septembre 1899, un important dispositif de sécurité est mis en place aux alentours de la salle d'audience, la salle des fêtes de l'actuel lycée Emile-Zola. La population rennaise reste calme dans son ensemble, et on évite les débordements redoutés entre les pro et anti-dreyfusards.(Philippe Durieux) Mots-clés Sécurité, Armée, Ordre, Gendarme, Fantassin, Soldat, Maréchaussée, Militaire, Costume militaire, Gradé, Fusil, Képi, Affaire Dreyfus Rennes rue Vasselot Type de document Collections muséales Bibliographie 1 - Monographie - Rennes naguère : 1850-1939 photographies anciennes ; Reproduction : 1 - Monographie - Georges Nitsch. Architecte et photographe (P. 33)

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.