Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée de la Bintinais : accédez à plus de 300 700 oeuvres et documents.

Accueil > Notice complète
5 / 16
Résultat précédent Résultat suivant
Image en cours de chargement
loading
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo231074 Femme au clapier à lapins Flora

Femme au clapier à lapins

Licence CC-BY-NC-ND Femme au clapier à lapins Négatif sur film Numéro d'inventaire : 985.0059.437 Création Anonyme (Photographe) ; 20e siècleVers 1927. Description Une femme donne à manger à des lapins enfermés dans un clapier. La porte d'un clapier est ouverte, elle tient des carottes dans une main et dans l'autre un panier en fer rempli de paille. Le clavier porte la marque du fabricant Couiller constructeur et la date de 1927 sur une plaque située en haut à gauche. Matière(s) et technique(s) Nitrate de cellulose (Noir et blanc) Dimensions hauteur 9 cm, largeur 6 cm Contextualisation Alors que l'élevage des lapins est présent à la campagne, mais aussi en ville, la littérature sur le sujet est maigre. A l'instar de cette photographie sur laquelle on devine le lapin plus qu'on ne le voit, ce mammifère herbivore est l'animal invisible par excellence. Comme l'indique le Dictionnaire illustré des mots et des choses, publié en 1911, "l'importance économique du lapin n'est point à dédaigner (...) (il fournit) une viande assez délicate et d'un prix moins élevé que celui de la viande de boucherie. De plus, (...) on peut tirer un parti avantageux de la peau et de la fourrure. (...) l'éducation bien entendue des lapins peut-pour les petits ménages, surtout pour les habitants de la campagne, une source de bien-être (...)". Au lapin, toutes les herbes sont bonnes et son élevage en clapier peut se faire dans des espaces relativement réduits ; c'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles les clapiers à lapins se rencontrent également en milieu urbain. De nombreux jardins ouvriers en ville disposaient, il y a encore une vingtaine d'années, d'un clapier souvent placé près du potager. Cette photographie a vocation à mettre en avant ce clapier déjà important, manufacturé, et construit en parpaings et béton. C'est une femme âgée qui se charge du nourrissage : à l'aide d'un panier en grillage, elle s'apprête à donner des carottes sauvages au lapin attentif.

(De Beaulieu François, Prod'homme Laurence)
Type de document Collections muséales Bibliographie Reproduction : 1 - Monographie - Nourrir les siens. Nourrir les autres (p. [59])

Dépôt de commentaire via votre espace personnel :  Connexion
Dépôt de commentaire sans connexion à l'espace personnel :


Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.