Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.


Nuit de sommeil

La nuit est le moment du sommeil, illustré en Bretagne par un mobilier et des rituels vestimentaires spécifiques utilisés pendant une large période : les lits-clos en demeurent des témoignages bien connus, avant que la chambre à coucher ne se généralise dans les logements.

Nos parcours thématiques

Des collections à identifier

Nuit

L'Affaire Dreyfus (1894-1906)

Jeunesse : l'âge du possible

Chambre d'hôtel
L’hôtel Du Guesclin était situé au n° 5 place de la Gare, à l’angle de la rue Gurvan, remplacé aujourd’hui par une banque. Dans les années 1950, Raphaël Binet photographie l’intérieur d’une des 80 chambres de cet hôtel 3 étoiles, qui révèle le confort alors offert aux clients. Une publicité parue dans un guide touristique de 1958 (1959 ?) indique : « 20 chambres avec salles de bains et w.-c. Téléphone Inter dans toutes les chambres. TOUT CONFORT, ascenseur, appartements pour famille. Garage (40 voitures). RESTAURANT PREMIER ORDRE ».
Photographie, Rennes chambre de l'hôtel Du Guesclin
Lit-clos
Le lit-clos, meuble phare de la maison, a de multiples variantes selon les « pays » bretons ; le décor ajouré, sculpté, témoigne de l’aisance de la famille. Situé dans l’unique pièce de vie, il isole les occupants pour plus d’intimité et de chaleur. Son rôle est aussi symbolique, les signes religieux de son décor protègent le dormeur pendant son sommeil.
Longtemps combattus par les hygiénistes (foyers de contagion) et les moralistes (postures indécentes), il disparaît des intérieurs dans le courant du 20e siècle.
Lit clos
Bonnet de nuit
Porté pendant des siècles tant que les maisons humides et froides n’étaient pas chauffées, le bonnet de nuit protégeait la tête de la froideur nocturne.
Le bonnet était simple, généralement en coton, sans broderie, ou ouvragé selon qu’il était porté par un homme ou une femme. Ce modèle féminin conservé au musée, est agrémenté d'une bande de broderie anglaise puis d'un galon de dentelle. Le bonnet protégeait aussi les cheveux des femmes tressés pour la nuit.
Bonnet de nuit