Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 205 000 oeuvres et documents.


2. Moyen âge

Le passage de la ville antique à la ville médiévale est difficile à cerner. Aux 9e–10e siècles, les pouvoirs religieux et comtal se juxtaposent. Dès le 13e siècle, la ville est mieux connue et un nouvel essor, encouragé par le duc de Bretagne, est porté par une nouvelle administration municipale et révélé par la prospérité marchande et artisanale.

Nos parcours thématiques

Des collections à identifier

Nuit

L'Affaire Dreyfus (1894-1906)

Jeunesse : l'âge du possible

Enseigne de pèlerin
Les enseignes de pèlerin étaient vendues près des églises et arborées sur les vêtements ou couvre-chefs afin de témoigner de l'attachement à un saint ou à un sanctuaire. Cette enseigne en plomb du 15e siècle, à l’effigie des saints Côme et Damien a été découverte dans un dépotoir médiéval à l’emplacement de l’hôpital Saint-Anne, lors des fouilles de la station de métro. La place Sainte-Anne est un haut lieu de pèlerinage dès le Moyen âge, en raison de l'implantation du couvent des Jacobins et du culte de Notre-Dame de Bonne Nouvelle attesté dès le 15e siècle.
Enseigne de pèlerin
Blanc de Jean V
Le règne de Jean V, duc de Monfort, de 1399 à 1442, est l’un des plus longs de l’histoire de la Bretagne. Il maintient durablement la paix et la prospérité du duché et poursuit la politique d’indépendance initiée par ses prédécesseurs. Avec Nantes et Vannes, Rennes devient une des capitales de la Bretagne. De nouveaux impôts permettent au duc de faire bâtir deux enceintes successives portant la ville enclose à 14 hectares. En 1420, il accorde des privilèges aux monnayeurs de Rennes dont témoigne ce billon (argent allié de cuivre).
Monnaie, Blanc de Jean V
Chapiteau de l’abbaye Saint-Georges
Dès la fin de l’empire romain, le christianisme va marquer l'architecture et la création artistique. Les vestiges de chapiteaux comme ceux des abbayes bénédictines de Saint-Melaine, fondée au 6e siècle, ou de Saint-Georges, fondée au 11e siècle, sauvés de la destruction, apportent de précieux renseignements sur les courants stylistiques de l’époque. Ce chapiteau historié à base circulaire sur lequel sont sculptés plusieurs moines assis dans un décor d'arcades évoque un scriptorium.
Chapiteau