Bienvenue sur le portail documentaire du musée de Bretagne et de l'écomusée du pays de Rennes : accédez à plus de 170 000 oeuvres et documents.

Accueil > Portail des collections > Parcours thématiques > Mobilier et mode de vie > Les meubles de rangement et leurs évolutions


Les meubles de rangement et leurs évolutions

Les meubles de rangement sont indispensables dans les maisons des 18e et 19e siècles, et sont très divers. Si les coffres et les armoires sont les plus présents dans les foyers, il existe également des meubles spécifiques au rangement de la vaisselle ou de la nourriture. De façon générale, une évolution du mode de rangement s’opère dès le 18e siècle.

Voir plus de meubles de rangement

Nos parcours thématiques

J'y crois, j'y crois pas

Des collections à identifier

L'Affaire Dreyfus (1894-1906)

Mobilier et mode de vie

Coffre
Ce coffre de Gévezé, datant du 18e siècle, présente une façade décorée de losanges et de fleurs. Les coffres sont le symbole du mobilier nomade dans lequel il faut littéralement « plonger » pour trouver ce dont on a besoin. Leur nombre par foyer a tendance à diminuer dès le 18e siècle, à l’inverse de celui des armoires. En effet, la volonté n’était généralement plus de ranger à l’horizontale, mais bien à la verticale. C’est le résultat d’un changement des mœurs dans l’ordre et le rangement, avec la rationalisation des gestes de la vie quotidienne.
Coffre
Maie
Si l’armoire se diffuse au détriment des coffres, certains types de coffres, dont le contenu est strictement alimentaire, persistent. Dans le pays de Rennes des 18e et 19e siècles, la maie fait office de pétrin et en conserve le pain à l’intérieur. La présence des maies diminue peu à peu, montrant l’abandon progressif de la préparation du pain à a maison. Cette maie est ornée de trois panneaux moulurés et sculptés. Les décors sont floraux et végétaux et représentent par exemple des feuilles de chênes ou des guirlandes de fleurs. Au vu des riches décorations, on peut s’interroger quant à sa fonction de pétrin.
Maie
Buffet-vaisselier
Le buffet est un meuble généralement composé d’une partie basse avec des portes pleines et d’une partie haute laissant apparaître la vaisselle. Il apparaît dans le pays de Rennes à la fin du 18e siècle et se développe peu à peu au cours du 19e siècle, en même temps que l’amélioration du confort dans les maisons. On retrouve deux sortes de buffets : le buffet deux corps, le plus courant, et le buffet-vaisselier, comme celui-ci. Il se compose d’un buffet bas ouvrant à deux portes et d’un dressoir en partie haute, où l’on expose la vaisselle.
Buffet, Buffet-vaisselier
Armoire
Cette armoire du pays de Rennes, de 1759, au décor de « pie royale », présente des décors floraux et des motifs de cœurs transpercés de flèches et de poignard. Elle comporte également la signature de l’artisan, Jehan Tullou. Avec les armoires, l’accès aux objets est simplifié : plus besoin de se pencher, les objets sont triés et non plus entassés. En passant de l’horizontale à la verticale, on passe du fouillis au tri. L’évolution de la société et la pensée des Lumières sont visibles à travers les armoires, symboles du triomphe de la Raison et de la rationalisation des gestes jusque dans les intérieurs domestiques.
Armoire
Garde-manger
Certains meubles sont réservés au rangement de la nourriture. C’est le cas par exemple des garde-manger. Ces petits meubles étaient souvent suspendus aux murs ou posés en hauteur sur un autre meuble, pour les protéger des animaux. Les portes étaient percées de trous pour permettre une bonne aération, afin de bien conserver les aliments. C’est d’ailleurs le cas de ce garde-manger, sur la porte duquel les trous forment des motifs religieux (deux ostensoirs et un calice). Cela prouve l’importance de la religion, qui se retrouve dans les intérieurs jusque sur les décors des meubles.
Garde-manger
Vaisselier
Les vaisseliers sont des meubles qui servent à entreposer la vaisselle de tous les jours sur plusieurs rangées d’étagères, dont la dernière sert souvent d’égouttoir. Les vaisseliers, parfois appelés dressoirs, sont généralement de facture rudimentaire mais peuvent comporter quelque fois des décors assez travaillés. Celui-ci, datant du 19e siècle et provenant de Pacé, comporte trois étagères et trois tiroirs et est décoré de motifs en chevrons, d’un cœur, d’un carreau et de branches fleuries. Ce type de décor sculpté est courant dans la région rennaise.
Vaisselier